29 mai 2008

Sans sommeil

La nuit. Parfois je l'aime et la désire. Parfois je la hais et la crains. Tout dépend de l'état dans lequel je suis. Double implication. Je vais bien – plutôt faudrait-il dire je ne vais pas trop mal – et je l'aime. Elle me permet d'avancer. Le sommeil du commun laisse libre champ à mes pensées. Le choix est mien. Profonde réflexion, contemplation, vomissements de l'âme... J'en sors apaisée, un peu étourdie certes, mais surtout grandie. Je vais mal et je la hais. Harcelée de pensées néfastes, ressassant chaque moment... [Lire la suite]
Posté par asaliah37 à 21:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 mai 2008

J'avance paraît-il

Je ne vais pas vous mentir, je me sens mal. Un malaise permanent qui m'accable, comme si j'avais un poids énorme sur la poitrine, un sensation d'immobilisme et d'impossibilité à avancer, un sentiment d'inutilité. Quand je fais le bilan par rapport à ma sortie de la clinique, le constat est sans appel : j'avais des projets, je pensais tout recommencer dans un nouvel appart, avec un nouveau psy, avec le soutien de mon copain. Et aujourd'hui ? Je m'enferme dans mon appart, c'est devenu un refuge duquel je ne sors que lorsque j'en ai... [Lire la suite]
Posté par asaliah37 à 14:08 - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 mai 2008

Quelques nouvelles

Que vous dire hormis que ça ne va pas fort. La boulimie a succédé à l'anorexie. J'ai du mal à tourner la page avec mon ex. Je me sens seule et ça me pèse. J'ai des bouffées d'angoisse qui me tétanisent. Je pleure souvent. Tous mes espoirs de la sortie de la clinique se sont envolés. Je n'arrive plus à me battre ; j'en ai à peine envie. Je n'ai presque plus d'amis. Je me sens seule, et ça me fait ressasser le passé, surtout les erreurs que j'ai pu commettre avec mon ex et qui m'ont fait le perdre. Je suis perdue et désoeuvrée ; je... [Lire la suite]
Posté par asaliah37 à 12:05 - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 mai 2008

Cette nuit

  Hier soir, je n'ai pas pris mes médicaments, je me suis endormie avant. Alors cette nuit, j'ai rêvé. Ce qui n'arrive jamais quand je suis sous médicaments. Cette nuit, j'ai rêvé de toi, mon amie du bout du monde. Toi qui m'as accueillie quand j'allais mal, qui m'as soutenue dans ces moments difficiles. Cette nuit, j'ai rêvé de toi et de ton chien fou. Rien de répréhensible. Juste nous deux autour d'une table, un verre dans une main, une cigarette dans l'autre, discutant de tout, de rien de nos souvenirs, de la vie... [Lire la suite]
Posté par asaliah37 à 10:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]